Une jeune ferme aux racines profondes

La ferme du Cochon Zébré est née en 2018. C’est un bébé ! Mais elle poursuit les traces d’une tradition agricole familiale. La cave était celle de mon grand-oncle, Gustave, puis de mon grand-père, Roger et enfin de mon papa, Claude.

Sur plusieurs générations les champs, les vignes, les bâtiments ont été entretenus, améliorés ; le paysage a été façonné, modifié ; les pratiques ont évolué. C’est dans la continuité de ce travail que je veux inscrire la Ferme du Cochon Zébré.

Une ferme – une femme

© Studios Waap!

Je suis Maude et je suis « aux manettes » du Cochon Zébré. Je suis Sarthoise de naissance et géographe de formation. J’ai repris mes études en 2016 afin d’obtenir un BTS Viticulture Œnologie. J’ai été accueillie comme apprentie par Sébastien Cornille au Domaine de la Roche Bleue qui m’a transmis son savoir-faire.

En vallée de la Dême

La cave est située à la Parerie à Marçon sur le versant nord de la Vallée de la Dême. J’ai grandi dans ce village et après quelques pérégrinations en France et en Europe, je reviens m’ancrer dans ce « pays » si particulier.

Je suis conquise par la douceur de notre région. La cohabitation des champs, des prairies, des vallons, des bois et de la majestueuse forêt de Bercé, des lacs et zones humides. Nous bénéficions d’un climat tempéré qui me convient parfaitement. Aussi, j’ai voulu revenir et contribuer au développement de ce petit coin de France qui séduit de plus en plus de personnes.

La diversité

De la diversité ! Au Cochon Zébré on aime ça ! En grandissant j’espère que la ferme proposera une large gamme de produits … Et pour cela il faut des paysages divers. Aujourd’hui je peux compter sur :

  • 1.5 ha de vignes bio
  • 1000 m² de jardin bio

Mais le Cochon Zébré a à portée de patte un bois, une pâture, des champs pour lesquels j’ai plein d’idée !

Et si vous êtes porteur d’un petit projet agricole à taille humaine et bio, pourquoi ne pas échanger ? La terre ça se partage !

L’environnement

La ferme du Cochon Zébré pratique l’agriculture biologique. Cela signifie qu’aucun produit de synthèse n’est utilisé.

Les bouteilles sont réutilisables si elles portent le logo « Bout à Bout ». Il faut les rapporter à la ferme ou dans un point de vente faisant partie du réseau « Bout à bout ».