Tous les bons vœux du Cochon Zébré

C’est sous le beau soleil d’hiver que la ferme ouvre pour la première fois en 2021 ! (Ouvert tous le 1er samedi de chaque mois 11h-19h).

Au programme de l’année : remplacement de plants, agrandissement de la ferme avec une production de céréales, plantation d’une parcelle de pineau d’Aunis, quelques travaux à la cave …


Je nous souhaite de passer une très belle année, contemplative, conviviale, combative ! 📣
Sachons ceuillir les petits riens qui rendent les plus grandes difficultés surmontables 🍀

Le BON CADEAU du Cochon Zébré

Pour les retardataires ou les indécis, voilà la solution
LE BON CADEAU DU COCHON ZÉBRÉ !!

Demandez le par mail à lecochonzebre@riseup.net en indiquant « de la part de « , « pour », « d’un montant de » + à qui l’envoyer et comment (par mail/par courrier).

Les caves de Noël en Vallée du Loir 12 & 13 décembre 2020

La ferme du Cochon Zébré ouvre ses portes le 12 & 13 décembre 2020 de 10h à 18h dans le cadre des Cave de Noël en Vallée du Loir !
Vous pouvez venir remplir votre hotte de Père Noël avec des produits sains, locaux, bio, éthiques ! Le Père Noël peut redevenir vert !!
La cave s’est parée de ses plus belles lumières, les feux seront allumés et l’ambiance sera chaleureuse. MMMh ça sent les épices !

On m’a mis le grappin dessus !

Une vigne s’entretient. Mais pas seulement la plante. Les cultures pérennes nécessitent aussi la remise en état du palissage (poteaux et fils) et le remplacement de ceps morts, la « complantation ».

Le chantier se prépare pour l’une de mes vignes. 400 pieux produits dans les bois locaux.

Confinés ok, mais avec du Cochon Zébré !

La journée du confiné :
– Petit déjeuner en écoutant un podcast engagé sobrement intitulé « Les couilles sur la table » par Victoire Tuaillon
– Un balade dans la nature (autant que faire se peut) pour humer l’air frais de l’hiver qui point.
– Goûter avec un grand verre de jus de Betterave Pomme plein d’anti-oxydant et hyper régénérant pour votre sang ! Gare à toi le virus.
– 18h30 : visionnage de la mini série d’Arte du même nom revigorante aux personnages attachants.
– 19h : Plateau apéro-dinatoire : rillettes Les Saveurs du Bourdigal + de la tomme de vache Le Refrain du Pis qui Chante + le Blanc 2019 du Cochon Zébré !

Où se procurer tous les éléments nécessaires au bon déroulement de la journée du confiné ?
>> à ma cave samedi 7 novembre 2020 de 11h à 18h
PROMOTION 20€ AU LIEU DE 22€
>> au magasin de producteur Local.bio de Loir en Vallée – Ruillé sur Loir, chaque vendredi de 16h à 19h

Il y a comme un vent d’ange

La cave a connu une grande activité ces derniers jours. Les vignes ont porté à terme leurs fruits et nous avons récolté de beaux raisins, sains et mûrs. La quantité récoltée était à la hauteur de mes attentes.

© Claude Hubert Textimages

Le pressurage a été un peu ardu parce que les raisins étaient très pulpeux et les peaux parfois épaisses. C’est le résultat des épisodes « caniculaires » de l’été. La conséquence ? Un peu moins de jus qu’escompté.

© Claude Hubert Textimages

Mais ce bémol est vite balayé par des fermentations qui s’enclenchent vite et qui avancent bien. C’est l’assurance d’un vin net et sans défaut.

Tout n’est pas joué.

Il faut bientôt décuver les rouges. En effet, les grappes de raisin rouge sont mises en cuve pour macérer et fermenter « en grappes entières ». C’est lors de cette étape que la couleur des pellicules marque le jus et que certains composés (tanins par exemple) passent en solution dans le futur vin. A l’issue de la macération le jus est tiré et les grappes sont pressées pour en extraire les jus encore emprisonnés.

Puis il s’agira de laisser du temps au vin afin qu’il s’arrondisse, qu’il s’assouplisse.

Mais nous avons la promesse d’un beau millésime.

Amoureuse du paysage

C’est une de mes motivations pour faire ce métier de paysanne vigneronne, les paysages de la vallée du Loir.

Paysan, paysage, pays sage.

Nous avons le privilège de vivre dans un endroit de France où les paysages sont diversifiés : forêts, bosquets, champs, prairies, vignes, lacs, rivière …

Cette diversité est riche : biodiversité, diversification des ressources, tourisme et BEAUTÉ !!

C’est parce qu’il y a une agriculture variée que les paysages sont encore multiples. Soutenir les petites structures paysannes c’est l’assurance de conserver ces vues hors du commun

Dans la famille vigne, je voudrais le Père

À la vigne, le padre c’est l’Aunis. Le pineau d’Aunis pour être plus exact. C’est NOTRE cépage emblématique !

Il est robuste, rustique, un peu caractériel. À travers ma (pour le moment) courte expérience je dirais qu’il est plutôt facile à la vigne (peu risqué en matière de gel, moins sensible à la maladie, des rameaux au port bien dressé) et un peu contrariant en cave. Il faut savoir le prendre pour extraire en douceur et en délicatesse ses arômes. Mais au final on ne peut pas s’en passer.

Bref, un vrai papa !