On n’est pas dans la m**** !

Au mois de mars, en s’entraidant avec le Domaine de la Roche Bleue, j’ai épandu du compost dans les vignes. Ce compost provient de l’élevage bio de nos moutons. L’apport de compost dans les vignes permet :
– un apport d’azote qui agit comme engrais. Chaque année nous retirons les raisins de la vigne. Or elle a pompé dans le sol pour trouver l’énergie de les produire. Mais cette production, contrairement aux feuilles ou aux bois, n’est pas restituée à la terre. Cette exportation fini par créer un déficit que nous devons contrebalancer. On peut le faire en apportant du compost, en travaillant les sols pour favoriser la minéralisation de l’azote (hein ? … nous verrons ça plus tard), en faisant des apports sur les feuilles comme via le purin d’ortie, etc.
L’épandage de compost permet :
– d’améliorer la structure du sol. Le compost va être dégradé et va venir enrichir le sol qui aura une meilleure capacité à stocker et faire circuler l’eau, les éléments minéraux, etc.
Il n’est pas chose aisée que de circuler dans les rangs de vignes avec des engins très longs … Et là l’entraide était salvatrice. Moi je gère le chargement de la benne et l’approvisionnement en compost. Sébastien gère l’engin du diable ! C’est ce qu’on appelle l’entraide dans le milieu agricole !